Loneliness

Loneliness

jeudi 24 juillet 2008

C'est tout simple


C’est tout simple…

Je rêve… Je me balance…

Le rocking chair grince à petits cris d’oiseaux sur le sable gravillonné. Quelque sol pierreux s’est désintégré depuis de nombreux éons, et préside encore à sa formation.

Quelques palmiers au loin psalmodient un chant soufi des temps immémoriaux, vibration subtile émanée d’une autre terrre, ailleurs… Une brise légère mêle sa douce et sifflante litanie à la mélodie irradiant l’air ambiant.

Le livre, très ancien, serre ses pages… il se repose et ne cherche plus de lecteur.

Le fond de ciel s‘imagine un arc étrange, souhaitant ne ressembler qu’à lui-même, en osmose cependant avec l’ardeur de l’invisible soleil rose.
Je rêve… Je me balance…

Le parasol sussure et se raconte l’histoire des couleurs dont il raffole. Je n’écoute plus.

Le gravillon de sable s’élève et me pique les yeux… ah oui, le marchand de sable est passé me disaient mes aieux. Je dors…

Ce n’est qu’apparence… le parasol se tait et l’ours s’étonne de la fraîcheur et de la douceur du gravillon sous son rondelet postérieur.

Je m’entends lui dire … évidemment , petit ! Regarde… ici, la glace ne fond pas…

Mutti

13 commentaires:

co errante a dit…

Le livre, très ancien, serre ses pages… il se repose et ne cherche plus de lecteur.
Joli !

MuttiFree a dit…

Merci Co-errante, venant de toi cela me fait grand plaisir, surtout qu'actuellement l'inspiration, elle aussi se repose...

DOcean' a dit…

Jolies paroles laissées aux éléments..on se balance en même temps...osmose!***~~

MuttiFree a dit…

C'est le temps du "farniente" du lâcher-prise à la sensation estivale... merci d'ocean

le baladin a dit…

j'aime ce regard le livre se repose l'ours le poète ausi tout le monde prend le temps de se ressourcer au chant de la nature bisous phil

MuttiFree a dit…

Oui, farniente, repos, ressourcement solaire...belles vitamines pour aborder autre chose...
Bisous, Phil

ariaga a dit…

On a envie de venir à tes côtés sur ta plage imaginaire et de se balancer. Moi j'ai été un peu dépassée par les chats et diverses autres occupations mais savoir que tu es toujours aussi présente est une force. Je t'embrasse.

MuttiFree a dit…

Oui, en présence légère,je suis là Ariaga, fidèlement à l'écoute, juste un peu silencieuse pour mieux goûter d'autres paroles...
Je t'embrasse tendrement.

Les mots du coeur a dit…

Chère Mutti,

Un air de vacances se dégage de cette création toute empreinte d'une envie de nous faire rêver...

Merci à toi, je m'en vais de ce pas rêver sous l'ombre de tes mots, Marie qui t'embrasse...

MuttiFree a dit…

Donner l'envie de rêver...de se laisser porter par ce qui advient sur une seconde du temps, sur l'instant, visiter l'au-delà des objectivités, goûter l'irrationnel, s'aimer être rêveur pour accomplir l'être en sa totalité.... Merci Marie.
Je t'embrasse...

Lung Ta a dit…

l'instant présent ainsi vécu
cet après midi j'étais dans mon jardin à l'ombre du soleil entouré d'arbres qui me protégeaient du vent léger (et fripon suivant la chanson) et fumait tranquillement de "l'early morning pipe" malgré l'heure avancée dans la journée
et je me disais, quel bonheur (early morning ?)

je t'embrasse

ariaga a dit…

Lung Ta connait les bons coins...

MuttiFree a dit…

Et n'avais-tu pas, très cher Lung Ta, tout près de toi, une jolie tasse de ton thé préféré... quant à moi fidèle "bec sucré" malgré les injonctions diététiques, je me suis concoctée un instant présent "pêche melba", au balcon sous le soleil et sous le regard médusé des chats, réfugiés sous l'ombre d'un laurier rose... Simplicité de l'instant...présent... bonheur simple et chaud !

Je t'embrasse