Loneliness

Loneliness

vendredi 15 mai 2009

Bas les masques...


"Nous créons un masque pour rencontrer le masque des autres.
Puis nous nous demandons pourquoi nous ne pouvons pas aimer,
et pourquoi nous nous sentons si seuls.
Eshin

24 commentaires:

lungtazen a dit…

Belle phrase pour "illustrer" ton tableau ;-)
Je dédie cette phrase à ceux que je connais qui vivent des relations amoureuses difficiles et leur dit : cultivez l'authenticité
après un certain nombre d'années passées à naviguer en tant que pirate sur le fleuve Amour, je commence seulement à vraiment le découvrir et j'ai l'impression que l'Amour c'est tout donner à l'autre en SE RESPECTANT SOI MEME !

je t'embrasse

lucette virelle a dit…

Très beau tableu (ou image photographique? ) qui illustre bien ta pensée profonde.

Bee a dit…

Ouhlà! ce n'est pas la généralité, tout de même!:D
Pourquoi porter un masque..? La réalité est tellement belle et riche en elle-même! Eloge de l'authenticité, voilà comment je vois ton texte.
Oui, l'image est belle, avec un sentiment de tristesse insondable...

Murièle a dit…

Un profond Merci Mutti!
Qui à un moment ou à un autre ne s'est pas caché derrière un masque ?
nous les avons tous connus , les grimaçants comme les plus aimables
voir cela c'est aussi se laisser entrainer dans le tourbillon qui nous emmène au coeur de nous mêmes ...à l'authenticité , à l'or pur

bien tendrement

Anonyme a dit…

belle illustration bravo Mutti

mais, moi aussi, j'ose penser que nous sommes quelques uns dans l'univers à ne pas porter de masques...

quoique ! si on réfléchit bien !

peut être pas tant que ça !

bon week end Mutti
marie

Anonyme a dit…

excuse moi
mariedumonde(commentaire précédent)

MUTTI a dit…

Oui Lung Ta, cette phrase de Eshin est très explicite, très "parlante"... et j'aime énormément la suite de ton commentaire, ta dédicace et ton aveu... OUI, l'Amour c'est de reconnaître que l'autre est plus important que soi-même... Aimer c'est donner tout de soi, tout son Amour et bien évidemment dans le respect de sa propre unicité...
Merci Lung Ta.

MUTTI a dit…

Merci Lucette... il s'agit d'une création numérique assortie d'un collage... que la parole d'Eshin, résonnant très fort en mon esprit, m'a inspirée.

MUTTI a dit…

Bee, sans doute n'est-ce pas une quasi généralité et l'on peut souhaiter que l'authenticité se manifeste chez le plus grand nombre, toutefois l'on voit tant de "jeux de rôles" ici et là, jusqu'à la voix qui change selon la personne à qui l'on s'adresse... que les masques deviennent vraiment apparents...

MUTTI a dit…

Merci à toi Murièle, et oui, qui n'a jamais inconsciemment porté un masque pour paraître... et effectivement, prendre conscience des instants où l'on se manifeste masqué peut amener à la décision libératoire de faire tomber les masques... et de se comporter désormais dans l'existence, tel que l'on est... sans plus aucune fioriture destiné au paraître...
Tendre bise.

MUTTI a dit…

Marie, je suis bien aise qu'au fil de ton commentaire tu aies perçu que le nombre d'êtres non masqués n'étaient pas si grand... ainsi que je l'ai dit à Bee... on peut voir tant de "jeux de rôles" tant de jeux d'acteurs pour un paraître circonstancié que les masques sont bien visibles...
Bon week end à toi, Marie.

MUTTI a dit…

Hihihi !!! Mariedumonde, je t'avais reconnue...
Je t'embrasse.

Nathamsa a dit…

Peut-être que porter un masque fait partie du jeu de la vie...un temps soit peu. c'est le jeu de la dualité afin que cette souffrance d'être loin de nous-mêmes nous amène au choix de l'authenticité. je crois que le "bas les masques" est le fruit d'une mâturité et que le temps de mâturation varie selon chacun et chacune. Et je crois que le masque de l'autre en face de nous ne fait que refléter l'emprunt de nos propres masques...autrement dit le reflets de nos mensonges à nous-mêmes avant tout.
Quant au commentaire de Lungtazen sur l'amour et le don total de soi à l'autre, je ne suis pas certaine que tout donner de soi à l'autre ne soit pas en contradiction avec le fait de se respecter.

Belle journée !

MUTTI a dit…

Merci Nathamsa d'être passée dans cet espace de liberté... certes le "bas les masques" ne peut être que le fruit de la maturité, de ce temps où "le paraître" se dévoile en conscience être vain et inutile, où le désir d'être apprécié ou aimer s'est effacé au profit du don de notre propre Amour sans attente de retour...
Bien vu, Nathamsa, les reflets de tous les mensonges que longtemps, trop longtemps l'on se fait à soi-même.
Quant au commentaire de Lung Ta, j'apprécie votre doute... douter c'est se donner le moyen de réfléchir et d'avancer... mais, n'ai-je pas vu et admiré, dans votre blog, le beau visage d'Amma... Ne croyez-vous pas,qu'Amma donne tout à autrui, à tous ceux qui se pressent auprès d'elle...et cela, en se respectant elle-même... pourquoi, à une échelle moindre sans doute, ne pourrions-nous pas, donner tout notre Amour à l'autre, authentiquement, dans le respect mutuel de l'unicité de chacun ?

Avec toute ma tendresse.

Nathamsa a dit…

Bonjour Mutti,
Merci pour votre réflexion également intéressante.
Je comprends votre manière de penser au sujet de l'amour inconditionnel en prenant comme modèle celui d'Amma, mais (j'ose dire "mais" !), ma réflexion se situait plus particulièrement dans le cadre d'une relation amoureuse. Il me semble que dans ce type de relation l'accès à l'amour inconditionnel est un chemin peut-être plus long et semé d'embûches !

Bien à vous,

MUTTI a dit…

Bonjour Nathamsa,

Merci infiniment d'avoir oser prononcer un "mais" et de préciser que votre réflexion se situait plutôt au plan de la relation amoureuse... vous m'offrez là l'opportunité d'écrire et d'éditer dans quelque temps, un billet sur un immense sujet qu'ici, rapidement et directement je nommerais "Différencier les modes d'expression de l'amour, est-ce véritablement connaître ce qu'est l'Amour"...

Bien à vous, Nathamsa...ou plutôt, Bien à toi... (puisque sur le blog photo nous avons échangé l'amour des chats...avec le "tu")
Bien tendrement.

Lilou a dit…

Le plus délicat avec les masques..c'est qu'ils nous ressemblent !

Nathamsa a dit…

Réaction aux mots de Lilou : Reste à savoir qui est ce "nous"!...auquel on s'identifierait.

MUTTI a dit…

Chère Lilou, effectivement le plus souvent ces masques nous ressemblent et plus encore lorsque nous le nions et que notre regard devient critique et négatif face à ce que nous voyons... C'est là que se révèle le jeu vital du "Miroirs et Reflets...

MUTTI a dit…

Nathamsa... dans ce jeu du miroirs et des reflets, les affinités jouent un très grands rôles et l'identification (encore un jeu : le jeu de l'apparence) s'organise autour de l'image que l'on souhaite offrir tout autant d'ailleurs que de l'image que l'on souhaite recevoir... c'est ainsi que se fondent les groupes quelque forme qu'ils prennent...
Le "nous" symbolise la sensation "d'appartenance" à tel ou tel groupe, ne serait-ce que "notre famille".
En ce qui "me" concerne lorsque j'emploie le "nous" il s'agit de la "famille humaine"... et il me semble bien que l'emploie du "nous de Lilou va dans ce même sens. Le "NOUS" unifie le regard ...

ariaga a dit…

les circonstances ont fait que j'avais manqué ta magnifique création d'image. Une de mes préférées. Je la verrais bien dans l'espace qui t'es réservé dans mes reflets. Je t'embrasse.

MUTTI a dit…

C'est entendu, Ariaga... le temps d'un mail et elle t'appartiendra...
Je t'embrasse fort.

Nathamsa a dit…

Merci pour ce reflet de tendresse...

Amicalement,

MUTTI a dit…

Merci à toi, Nathamsa, tout échange traduisant l'écoute mutuelle manifeste la tendresse, la forme la plus simple et la plus spontanée de l'Amour...
Bien à toi.Tendrement.