Loneliness

Loneliness

mercredi 12 août 2009

De pas en pas...


De pas en pas, de paroles en paroles…

De passage en passage,

De lieux en lieux…

De silence en silence…

Si étroit, si vaste, le monde…

Si petit, si grand, l’homme…

La vérité est partout,

Jusqu’au plus profond du mensonge…

TOUT est Là.

L’excision des dits du « moi »

Révèle, du mental, la déroute…



16 commentaires:

ariaga a dit…

De pas en pas, grâce à tes mots, je sens que je reviens vers la vie car je crois que, de pas en pas, il y a toujours un moment de bonheur . Je t'embrasse.

Philarmor a dit…

Content de te retrouver avec ces belles paroles. La vérité est partout mais nous ne savons pas regarder. Voir les perturbations qui affectent notre esprit est déjà un pas vers la vérité.
bises

ambre a dit…

elle est vraiment belle ton image..
et tes mots très profonds..

Lung Ta Zen a dit…

Je ne sais pas s'il y a la vérité même dans le mensonge, mais partout il y a recherche de bonheur , même si cela emprunte des voies qui vont l'empêcher

voilà ce que dit Yongey Mingyour Rimpoché de l’esprit d’éveil absolu :

c'est la reconnaissance que tous les êtres, quels que soient leur apparence et leur comportement, sont déjà parfaitement éveillés. Il faut habituellement beaucoup d’expérience pour parvenir à cette compréhension. 

MUTTI a dit…

Oui, Ariaga mon amie, le cheminement de pas en pas, pas après pas, révèle silencieusement que le bonheur n'est pas caché si profond que l'on croit et qu'il suffit de peu pour le voir jaillir à nos côtés...
Je t'embrasse

MUTTI a dit…

Philarmor, très heureuse de revenir ici avant de cheminer, encore et encore, et de t'y rencontrer à nouveau... Oui, regarder, observer pour Voir que tout est empreint de cette vérité infinie qu'à chaque pas il est bon de déceler.
Et oui, Voir les perturbations toutes issues de la sphère psychologique que nous construisons à tout instant, parce que sans vigilance vis-à-vis de ce qui nous agit et agite... pourtant, Voir offre la connaissance et la libération de ce qui est connu... pour continuer la route vers ce qui est encore inconnu...
Plein de bises.

MUTTI a dit…

Merci Ambre... et si toutes les images, même les nôtres, avec ou sans masque, dans la clarté ou le flou, ne reflétaient en réalité, toujours, que l'immense beauté du monde et la Joie de cheminer sans trêve sur tous les sentiers...quand bien même seraient-ils parfois, escarpés...
Tendrement

MUTTI a dit…

Encore et toujours en résonance silencieuse Lung Ta...
S'il est, Un Eveillé...
C'est belle et bien, l'Humanité, en chacune de ses unités assemblées ...

Et ce regard là, permet d'arpenter en Confiance, avec l'Amour pour armure, tous les sentiers des dogmes, des hors dogmes, des traditions, des hors traditions...
l'Essentiel étant de re-Connaître ici et maintenant, Tout Ce Qui Est... sans préjuger pour les uns et les autres d'une éventuelle primauté...
Bien à toi

Lilou a dit…

Tes mots me renvoient à ceux ci, Pas à pas ..

J'apprend à être égoïste
A m'occuper de Moi.

Non pas le moi qui crie j'existe
Mais le Moi qui crée je suis.

Afin que chacun de mes gestes
Serve la vie .

Lise

MUTTI a dit…

Et pas à pas, douce Lise, tu apprends à être l'Ego,le Soi, Cela qui ne meurt pas...
Ne t'occupant, ne te préoccupant que de Lui, de Cela... abandonnant la vaine foi en ce qui crie j'existe... chacun de tes gestes manifeste, exalte et magnifie, la Vie...
Bien à Toi

eipho a dit…

Salut
Un ptit bonjour en passant l'amie.

MUTTI a dit…

Et bonjour à toi ami Eipho... je ne fais aussi que passer... hihihi !

Anonyme a dit…

Je ne suis pas sûre d'avoir compris:

L’excision des dits du « moi », mais si j'ai bien compris,vous me direz, les dits du moi, c'est bien aussi. C'est ça? Alors vraiment bien d'accord pour embrasser l'amour tout entier, comme il se présente.
Bien à vous Mutti

MUTTI a dit…

Laisser jaillir les mots est une bien belle opportunité issu du don de la parole dont l'humanité est dotée...le "moi" pense et énonce ce qu'il pense c'est un acte majeur et parce que c'est un acte majeur, il convient parfois d'en exciser la substance et d'en reconnaître la source... afin de mieux les aimer...

Frédéric Delalot a dit…

Vrai. La Vérité est vivante. Merci infiniment, par ailleurs, d'avoir repris mes mots sur votre blog. Bonne journée.

MUTTI a dit…

Oui, Frédéric, vivante et infinie, sans but, sans chemin... Elle est là, toujours devant nous, en tous les miroirs... mais il est vrai, aussi, que parfois nous lui tournons le dos...
Belle journée