Loneliness

Loneliness

samedi 17 octobre 2009

Chants de Vie...

D'Hier à Aujourd'hui
L'Amour
reste le Fruit


* * * * * * *



Maîtres parfaits, habillés de lumière,
Ames aînées qui à chaque instant,
Inlassablement, Amoureusement,
Guidez les pas, des enfants du Soleil ;
Faites que Vos Voix si douces,
S’emplissent parfois de tonnerre,
Afin que nos oreilles tremblent,
Et s’ouvrent.
Faites que vos puissants corps de lumière
S’emplissent parfois d’éclairs,
Afin que nos yeux s’éblouissent,
Et s’ouvrent.

Paupières lourdes,
Oreilles et cœurs, clos,
Les enfants du Soleil sont tombés.
La Terre d’accueil est belle,
Mais qui le voit ?
La Terre d’accueil est tendre,
Mais qui le sent ?
La Terre Mère vibre d’Amour,
Mais qui l’entend ?
Le mal utile, est là,
Il nous enseigne …

Mais sa voix trop forte
Assourdit Vos Voix.
Et du Bien, et du Mal,
Les enfants du Soleil, ne comprennent plus rien …
Maîtres parfaits, je le sens,
Si de Tonnerre Vos Voix s’emplissaient
Nos oreilles encore plus s’assourdiraient.
Maîtres parfaits, je le sens,
Si d’éclats éblouissants vos lumières vibraient
Nos yeux encore plus se fermeraient.

Mais, sourds et aveugles,
Peut-être ne verrions-nous plus,
Peut-être n’entendrions-nous plus
Que le Voix de notre Cœur qui bat ;
Et cette Musique, peut-être,
Rythme de l’Univers,
Note miraculeuse
Frapperait doucement nos corps
Et comme nous frappons sur une noix
Pour en extraire le fruit goûteux.

Un jour, par ses coups répétés,
Notre Cœur enfin, exploserait,
Libérant le noyau de pure lumière
Que jusqu’ici et maintenant, dans les ténèbres
De l’ignorance, Se tient, dissimulé.



Extrait de « Maîtres » in « Chants de Vie »
de caMr, alias Muttifree – 1994

14 commentaires:

ariaga a dit…

Que nos oreilles bouchées par le cérumen des habitudes s'ouvrent au nouveau ! Je t'embrasse Amie.

Lung Ta Zen a dit…

D'Hier à Aujourd'hui
L'Amour
reste le Fruit

D'hier à aujourd'hui
sacré cheminement
que tu nous contes
pour savoir ainsi
accueillir
le maître

je t'embrasse

frédéric :)

Francine a dit…

Que ce chant est fort ! Je sens ma coque de noix vibrer et se fissurer. Puisse mon coeur s'ouvrir de plus en plus ! Merci Mutti.

Unsensée a dit…

Merveilleux chant de vie, ou ces coeurs qui respirent semblent nous inspirer d'autres aspirations.

A.M. Bruffin a dit…

Magnifique chant de vie.

C'est la lumière de l'énergie de compassion du Bouddha.
Merci Mutti
Tendrement

MUTTI a dit…

Chère Ariaga, en écoutant attentivement, ici et là, il me semble bien que de plus en plus d'oreilles s'ouvrent aux sons de la Conscience... et cela me réjouis...
Je t'embrasse aussi, très fort, douce Amie.

MUTTI a dit…

C'est un cheminement sans fin, cher Frédéric, mais d'étapes en étapes les difficultés du voyage s'émoussent puis disparaissent...
Je t'embrasse tendrement

MUTTI a dit…

Chère Francine, une coque vibrante et fissurée est bien proche de libérer le coeur Vivant...
Grand bien à Toi

MUTTI a dit…

Unsensée, tes mots, tes poèmes dessinent dans l'éther ta vive aspiration... Je t'embrasse tendrement

MUTTI a dit…

Toute ma tendresse vers toi aussi, chère Anne-Marie, au coeur de ta patiente pratique et de tes communications éclairées, les fleurs des Bodhisattwa t'environnent joyeusement.
Bien à Toi,

lilou a dit…

Ainsi pas à pas ..
Entrons nous en résonance.
Merci pour ce texte..vibrant.

MUTTI a dit…

Merci à Toi, précieuse Lilou
d'être ce que TU ES
et de nous offrir
toutes les beautés
de ton regard vif et tendre...

Ariaga a dit…

Un petit passage technique....

MUTTI a dit…

Chère Ariaga, qu'est-ce donc qu'un passage technique... tu titilles ma curiosité...
Au passage je t'envoie un gros et tendre bisous...
à bientôt...