Loneliness

Loneliness

jeudi 29 mai 2008

Le Monde est un Miroir

Dessin de Lung Ta - http://lungtazen.canalblog.com/


Le monde est un miroir en lequel se reflètent tous nos états de conscience.
Tout, en ce que nous percevons de l’existence manifeste le produit de nos créations mentales. Tout, en ce qui se présente à nous, manifeste le reflet des formes-pensées que nous émettons et mettons à l’œuvre.

La quête d’une « transformation » du monde, à laquelle un très grand nombre aspire de plus en plus passe par une transformation de soi-même, par un regard attentif et la prise de conscience en soi, que tout ce que nous percevons, observons, ressentons, que ce soit vis-à-vis d’une situation, d’un évènement, ou face à face avec une personne, nous entraîne, voire nous emporte, vers une attitude émotionnelle et ou sentimentale, liée inexorablement à une habitude mentale.
Nos attitudes correspondent à un concept, sensitif ou sensoriel, que nous avons « fabriqué » à partir de notre histoire personnelle, d’une expérience plaisante ou déplaisante, ou encore d’une opinion collective, que cette opinion prise pour vérité soit d’origine ethnique, familiale ou régionale…
Toutes nos « réponses » sont issues de l’expérimentation d’un « Je, moi » auquel nous nous identifions… un « Je » qui réagit émotionnellement « conformément » (dans la forme) de l’impression psychologique que nous avons laissé se développer. Nous acceptons et accaparons cette impression et la conservons en mémoire comme « vérité personnelle ».

Changer, se transformer… si la conscience de cette nécessité pointe en soi, appelle à ce que nous réalisions que toutes nos attitudes sont les reflets réactionnels de nos impressions et sensations mentales, capturées et conservées en mémoire pour construire et habiller un « Je » qui ne possède aucune réalité discernable.

Réagir ne sera jamais Agir…

La source principale des conflits dans le monde réside dans le fait que, chacun se pensant être une entité personnelle et indépendante (à la fois de l’autre et de l’environnement) nous prêtons aux évènements comme aux personnes que nous regardons, la qualité mentale qui émerge de notre mémoire à un moment donné.
Si nous nous offrons l’opportunité d’observer la situation d’un œil ouvert et clair, nous pouvons percevoir que rien ne prouve que cette situation, ou cette personne, manifeste réellement l’attribut ou la qualité que la sensation mémorisée nous pousse à lui prêter.
Si nous n’offrions pas du crédit à la sensation, au sentiment, à l’émotion que nous avons pris l’habitude d’accaparer pour vrai et de laisser tous ces conditionnements rebondir incessamment…tout notre regard en serait transformé…

En fait, égarés dans le mirage de toutes les formes-pensées préfabriquées par les personnages bien aimés auxquels nous nous accoutumons et avec lesquels nous nous identifions, nous avons dressé un voile épais devant le Miroir de notre réalité profonde.

Nous regardons « l’autre » et « l’existence » sans Voir que nous regardons seulement les reflets de nos accoutumances, de nos désirs-projections et de nos identifications phénoménales….

Modifier le regard, s’absoudre des habitudes conceptuelles mémorisées, prendre conscience que chacun est le Soi en sa démultipl’Action, permet d’entrer en relation avec tout, ce qui est, ici et maintenant, en ce cycle du temps, pour pratiquer le face à face sans différenciation conflictuelle….

Mutti

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Mon comme disparu !
Bises
Anne Marie

MuttiFree a dit…

Allons bon ! Dommage... pourquoi ne reviens-tu pas, Anne Marie ?
Bises

Guelum a dit…

Déjà Rimbaud disait "je est un autre", alors comment ne pas se confondre... C'est vrai que l'on prête à autrui un visage qu'il n'a pas forcément : est-ce toujours en raison de cet effet miroir, par rapport à nous-même ou une situation que nous avons connue ? Je pense que nous commettons souvent des erreurs d'appréciation, c'est sûr, peut-être aussi par ce que je pourrais appeler la "peur" de l'autre, ou plus clairement l'incertitude devant la "sensation de différence". Notre instinct de mammifère nous pousse à nous rassembler en groupes qui possèdent les mêmes caractéristiques en vue de la protection, de la survivance de l"espèce ou du groupe social : c'est l'instinct de préservation. Cela fonctionne non seulement au niveau d'un groupe social étendu, une nation, qu'un groupe plus restreint (une cité), un groupe d'amis, une famille. Là, je dirais qu'il y a traque de la différence, puis ensuite rejet : le conforme est celui qui "ressemble à".
Ce n'est pas tant que nous pouvons confondre l'autre avec un autre nous-même, c'est que nous acceptons mal qu'il puisse ne pas nous ressembler.
Mais je te rejoins aussi car il y a des deux. Il est clair qu'il nous faut apprendre à connaître l'autre en nous dégageant de nos propres préjugés et que cela passe par une connaissance de soi "améliorée", car nous comparons toujours par rapport à nous-même.
Il nous faudrait peut-être accepter de douter de nous-même (de ce que nous sommes, nous revisiter) pour donner cette possibilité de voir l'autre sous un autre jour. On ne peut chercher à changer l'autre; se transformer soi-même peut changer la vision que nous en avons, mais seulement la vision. Il reste donc à transmettre, à éduquer en quelque sorte et c'est ce que tu fais ici, dans un sens.
Ton analyse ne pouvait que m'intéresser et m'a rappelé à mes devoirs envers moi-même.
Merci pour ce texte si important.

MuttiFree a dit…

Merci Guelum pour ce commentaire très intéressant et juste... Je te dirais cependant, "accepter de douter" certes non, et "se changer" n'est peut-être pas le terme que j'emploierais, mais plutôt, apprendre à reconnaître que nos modes de comportements sont liés aux mouvements de notre esprit, à la manière dont nous avons engrangé des idées préconçues (pensées, émotions, sensations) qui sont devenues des "impressions"... Ne pas douter mais se faire don de la plus grande honnêteté pour discerner avec quoi et comment nous appréhendons les autres et le monde.

Chaleureuse amitié

Anonyme a dit…

looking for the purpose ed drugs? [url=http://www.cahv.org]buy viagra online [/url]and satisfaction in free shipping at http://www.cahv.org . another good place to [url=http://www.kiosknews.org]buy viagra online[/url] is www.kiosknews.org .

Anonyme a dit…

Hey,

I'm here online for the children of Haiti.

I'm here for a non-profit haiti group that gives their time to
building an oppurunity for the kids in haiti. If anybody wants to help then do so here:

[url=http://universallearningcentre.org]Donate to Haiti[/url] or Help Haiti

They give kids in Haiti books and teach them.

And yes, they're legit.

It would be awesome if you could help us