Loneliness

Loneliness

mercredi 1 octobre 2008

Sensitivité ...


- Quand on est proche de vous, vous encouragez vos amis à savoir apprécier la beauté dans l’art, dans la musique, dans leur entourage. Manifestement vous ressentez cela comme un « sadhana » très important. Comment le fait d’apprécier l’art nous aide à poser la question : « qui suis-je » ? Avec plus de pertinence ? -

« Tous nos sens, la vue, l’ouïe, le toucher, le goût, et l’odorat ont été canalisés ou orientés vers des réactions personnelles de défense et d’agressivité, utilisées comme des instruments pour la survie de l’ego.
Une expérience artistique éveille la sensibilité et la réceptivité. L’énergie est constante et les organes des sens trouvent leur plein rayonnement organique.
Dans une écoute réelle, l’oreille ne capture pas le son mais demeure totalement détendue, réceptive au son, au rythme et au silence. Elle devient un instrument créatif qui transmet le son à la totalité du corps.
Les sens n’opèrent plus séparément, le corps tout entier est un organe sensoriel.
Sans cette ouverture, sans cette perception globale, la question : « qui suis-je ? » reste intellectuelle.
Pour qu’elle devienne une question vivante, elle doit être répercutée à chaque niveau de notre être.
Dans une question vivante, l’ouverture est la voie vers une réponse vivante. »


Jean Klein
La conscience et le monde

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Belle âmie,
Cette création est si subtile, une méditation parfaite, et les ondes fleurissent, œuf créatif, feuille ouverte, à l'oreille, au corps...
Tant de sérénité dans la finesse du trait sensitif, et cela appelle. C'est le miracle des "correspondances" baudelairiennes, des "voyelles" d'Arthur Rimbaud : un son, une image 3D et c'est l'envolée intérieure.

Oh ! Merci, belle âmie.

Je t'embrasse de tout mon être,

Nathye d'or

Suzanne a dit…

Nathye a tout dit, très chère Mutty.
Muons-nous en pur instrument sensoriel, où les symboles oubliés viennent se confondre et nous unifier.
Tendrement et en silence.

mavroushka a dit…

C'est de ce sens artistique que tu connais l'écoute.
Chaleureusement
Mavroushka

mavroushka a dit…

PS: où nous mène le mutisme: http://aunomdetoi.over-blog.com/
bises
Mavroushka

ariaga a dit…

le texte est intéressant mais je trouve merveilleuse l'illustration, légère comme les fils d'une araignée dans le givre. Je t'embrasse, artiste.

MUTTI a dit…

Merci à toi, Nathye, pour l'Or de tes mots qui trace le sentier de la communion entre les êtres.Si loin... et pourtant incessamment si proche.
Je te serre tendrement contre mon coeur.

MUTTI a dit…

Suzanne, si douce essentielle âmie à l'unisson de Nathye d'Or, ta prononciation du silence pose une perle fine à mon oreille... Merci.
Douce et silencieuse oraison d'amour vers toi.

MUTTI a dit…

Mavroushka, l'Art qui est le tien émane aussi de ton écoute et ta vivante spontanéité est un bonheur permanent dont mon coeur se réjouit à tout instant.
Je t'embrasse.

MUTTI a dit…

Merci Ariaga... légère comme le fil d'araignée aérien, mais solide et alchimiquement pur,qui nous unit subtilement...
Coeur à coeur je t'embrasse, âmie.

Anonyme a dit…

très belle création et texte très intéréssant
besos
tilk

MUTTI a dit…

Merci Tilk, ta créativité me touchent, tu le sais, et peut-être tout particulièrement tes poèmes qui dévoilent si sincèrement ta profonde et humaine sensibilité.
Besos

Lilou a dit…

"Sans cette ouverture, sans cette perception globale, la question : « qui suis-je ? » reste intellectuelle"

La Présence n'est elle pas vibration..