Loneliness

Loneliness

mercredi 4 avril 2007

LE NON-CHOIX EST UN CHOIX




Que pourrais-je choisir ? !

Au-delà du titre d’une publication intéressante tant elle s’exprime comme un reflet quasi magique de notre société de consommation, il semble réel et vrai que tout en ce monde soit une question de choix.

Ne serait-ce pas cette aptitude au choix - chez l’homme doté d’une nature pensante, nanti du verbe qui le différencie de son animalité organique – qui démontre en première instance l’agir possible d’une conscience individuelle (plus que sûrement soutenue par une Conscience Universelle sinon comment se manifesterait-elle ?) ?

Aptitude au choix, liberté d’Etre ceci ou cela, ainsi ou comme çà … anxiété, angoisse, tourments des questionnements démultipliés sous la force de la nécessité du choix qui permettra peut-être la manifestation de notre réelle liberté d’être. Grande question…

N’avons-nous finalement pas peur … d’être … et d’être libre … n’avons-nous pas peur de nous désigner « différent » « marginal » ?

Ne vivons-nous pas dans la peur du regard des autres ?
La peur d’être libre du regard d’autrui nous courbe l’échine et nous avons peur, peur d’Etre, et peur d’Etre … Seul !
Peut-être vaudrait-il donc mieux, ne pas choisir … ne pas avoir à choisir.

Ce challenge apparaît comme une impossibilité manifeste dans la mesure où chaque fois que l’on pense n’avoir pas choisi, il s’avère visiblement que le non choix provient du choix de ne pas choisir …
C’est le chien qui court sans cesse après sa queue … la volonté du penseur humain, de l’acteur qu’il se pense être sur la scène de la Vie, est inopérante !

Il n’est que la partie organiquement animale de notre être qui pratique en toute quiétude le non choix … le corps ne se laisserait jamais choisir de cesser de respirer, ni de ne pas assimiler la nourriture ingérée puis de ne pas en évacuer les déchets.
L’évolution organique d’un être appartient donc à un principe automatique ne générant aucun choix, aucune incertitude … comme simplement géré par la tentative expérientielle de … on ne sait qui … on ne sait quoi … La Nature ?

Qui est La Nature … nous ne pouvons que faire le constat de Sa Présence, et nous tenir admiratifs, sans réponse.

Au cœur même de ce processus automatique de l’évolution inconsciente tout semble se passer suivant une loi de causes à effets en laquelle l’existence apparaît de façon « Naturelle », mécanique, certaine … et plus que mystérieuse et énigmatique, depuis l’apparition de la Conscience dans le cerveau d’un être biologiquement animal qui, peut-être s’est levé pour marcher … mais seulement à l’instant où il fut doté du don de penser, verbaliser, conceptualiser et d’ainsi pouvoir se dire :
Faut-il, faire, ou ne pas faire, faire ceci plutôt que cela … Suis-je ou ne suis-je pas ?

Depuis cette impensable révolution de l’évolution malgré toutes nos tentatives inconscientes le non choix est impossible … l’existence … la sensation de l’existence nous offre l’impossibilité du non choix pour que nous nous trouvions, en toute liberté, devant le choix :

- de rester dans l’inconscience au cœur du mirage de notre forme et de la psyché,

- de subir la loi de cause à effet sans chercher à en comprendre les processus et de rester ainsi à l’intérieur de l’étape animale de l’évolution,

- de devenir conscient et de participer à cette œuvre créatrice originelle que nous ne comprenons pas, en dynamisant, en extériorisant l’Intelligence qui a été offerte à l’humain et en la reconnaissant être à l’œuvre partout et en tout, en chaque être, en chaque forme naturelle consciente ou inconsciente,

- d’agir, enfin pleinement conscient de cette attribution divinement naturelle glissée en fond d’œil, en faveur de cette Conscience Universelle de l’Etreté, puisque tout ce qui est, que cela se voit ou seulement se devine, Lui appartient.

1 commentaire:

olivier a dit…

Au-delà de la peur si mentale
Par-delà la présomption morale
Au devant des émotions instables

Être, justement...

Il n'y a jamais le choix d'avoir le choix ou non
Pas d'injonction à faire, ni à voir, ni à être,
Aucune sorte d'interdiction
À la vie, à l'accueil.
Juste le don du Soi dans le ... sois!

Eilah taN