Loneliness

Loneliness

jeudi 19 juin 2008

Convivialité... suite Invitation

« L’habitude est une étrangère
Qui supplante en nous la raison :
C’est une ancienne ménagère
Qui s’installe dans la maison.
[…]
« Mais imprudent qui s’abandonne
A son joug une fois porté !
Cette vieille au pas monotone
Endort la jeune liberté ; […]

(Extrait de l’Habitude) - René-François SULLY PRUDHOMME

Et l’habitude, ou la spécification, n’habitera pas ce blog !
Dès lors, en réponse à la convivialité initiée par Kaikan, puis en ce qui me concerne par Guelum, je vous présente mes confitures et déconfitures de piètre cuisinière.

Je n’aime pas, les câpres… brrr ! N’en déplaise à tous ceux qui me serinent que « la câpre est la star des condiments » … mais j’avoue, oui j’avoue humblement, le ravissement qui fut le mien en dégustant une tartine de tapenade… jusqu’à ce que l’on m’apprenne que la câpre s’y trouvait en partenariat avec les olives...

Maintenant, à l’ouverture du panel « mes aliments favoris », la déception vous guette… peut-on appeler ça… de la cuisine !

- Je raffole des tomates, surtout la Cœur de Bœuf, et l’Olivette aussi pour sa chair un peu ferme… rapidement ébouillantée, ma tomate se déshabille prestement, se laisse épépiner sans rouspéter, puis trancher sans trembler… je l’arrose alors d’un filet d’huile d’olive, la couvre de feuilles de coriandre et l’enrobe d’un petit tour de moulin de mon poivre favori qui exhale le parfum de ses bais roses. Frugal me direz-vous, pourtant, accompagné d’une tranche d’un bon pain aux graines… Imaginez…

- Sans crainte devant votre éventuelle déception, je m’en viens vers « mes mueslis »… où l’imaginaire autour d’un frais yaourt m’emporte à la recherche de tous les fruits, parfois les plus inimaginables, les plus exotiques, qu’accompagneront les graines céréalières les plus ravissantes et goûteuses qu’une visite au marché me permettra de récolter… Oh ! Muesli de mes amours, tu ravis mes sens, que je te petit déjeune, déjeune, goûte ou dîne…

- Ici, et maintenant… je suis certaines de trouver quelques accordailles… parce que je me dois bien de rendre hommage « aux pâtes »… à toutes les pâtes, les penne, les rigatoni, les farfalle, les fettucine fraîches… et autres spaghetti, macaroni, tagliatelle… accommodées de mille manières inventives, toujours renouvelées… et là…

Nous arrivons à ma recette favorite, plutôt simple évidemment, piètre cuisinière oblige…
Cuisson des pâtes, al dente, c’est impératif… Pendant ce temps je chauffe un peu d’huile en laquelle je verse une petite tasse de parmesan et (chut ne le répétez pas) une grosse louchée de crème, j’ajoute une belle tasse de persil frais et odorant que j’ai préalablement finement ciselé, un peu de sel, mon poivre favori… Sauce prête, je nappe immédiatement mes pâtes … ne me reste plus qu’à murmurer, Mummmm Alfredo… c’est le nom de cette préparation… découverte chez une amie.

Pour la boisson, hum, trois fois hum ! Hormis les jours de relâche, heu, de lâcher-prise devrais-je dire, je ne sirote que de l’eau… toutefois ces jours là, je peux m’abandonner, sans problème, à la griserie de la treille qui me sera proposée à la table de mes hôtes… avec une préférence non dissimulée pour les vins blancs… mais je ne suis guère sectaire !

Le rêve de réaliser un plat… m’avait abandonné… je gage que ce jeu pourrait bien m’emporter vers un tel désir… mais j’avoue, et oui, à nouveau, j’avoue, qu’il me vient souvent comme une envie d’emprunter, ne serait-ce qu’une once, du talent culinaire, de ma fille. Ah ! Oh ! Ses lasagnes, ses tagines, sa tartiflette… oui, mais voilà, c’est bel et bien… un rêve !
Chez elle, c’est tellement… un embrasement de tendresse partagée…

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle simplicité cet instant ,je vois là "l'essentiel "...
Quel témoignage de tendresse pour ta fille !
Douce journée Mutti
Anne Marie


" Il faut prendre très tôt de bonnes habitudes, surtout celle de savoir changer souvent et facilement d'habitudes." Reverdy

Guelum a dit…

J'ai bien fait de t'inviter ;-) Je vais me recopier cette recette de sauce pour les pâtes...
Ah ! la coeur de boeuf ! moi aussi c'est ma préférée, quelle chair, on dirait du steack de tomate !
Mais... on dirait que tu essaies de dissimuler tes talents : j'en mangerai bien de tout ça, à l'occasion... si tu m'invitais ;-) je viendrais bien avec un petit Chianti ;-)

Lung Ta a dit…

j'adoooooooooooooooooooooore les capres !!!!
et les anchois !
et le piment !
:)

ta recette d'Alfredo a l'air superbe aussi, bon tu passes qd sur la côte ouest qu'on te prépare cela ;)

bises

Lilou a dit…

Ce que j'ai le plus savouré ..c'est la dernière phrase !
et pourtant j'aime tout ce que tu cuisines, tout ce que ta fille cuisine ..
Ces petites fabrications " maison" qui disent que l'on a trouvé l'accord entre ce que l'on mange et ce que l'on Est .
Alors juste pour le plaisir de partager cette pation de cuisiner "sans le savoir" je te dirai..essaye un jour de rajouter dans la tapenade, sur tes pâtes ou tes tomates ,des feuilles de basilic finement broyées dans de l'huile d'olive ..

Une recette me semble bonne lorsque , en l'écrivant nous vient l'envie d'en manger ..qu'elle soit simple ou compliquée elle devient simplement " notre" .
Cuisiner n'est ce pas "faire notre" dans une invention permanente de qui nous sommes ?

MuttiFree a dit…

Douce journée à toi aussi Anne-Marie, mais je gage que tu sais parfaitement les rendre douce au-delà des intempéries de toutes sortes... un grand merci pour ta citation sur les habitudes, je m'emploie soigneusement à n'en pas conserver...

MuttiFree a dit…

Cher Guelum ...et j'ai bien fait de sauter sur l'invitation, ce fut un instant délicieux, en tous points. Comment peux-tu dire que je dissimule mes talents, je ne puis les connaître véritablement que par la grâce des échanges ici-même, guidée simplement par ce qui vient se refléter sur le miroir des blogs...
Ok, je t'invite, avec ou sans Chianti... heuh ! plutôt avec après tout...

MuttiFree a dit…

Lung Ta, les câpres, toutes seules, je n'aime toujours pas vraiment ça ! Mais la tapenade, ouiiiii me les fait oublier... Passer sur ta belle côte Ouest, j'en rêve... et tout rêve se réalise un jour n'est-ce pas ? Tu me prépareras aussi un "lapsang Souhong" , dis, s'il te plaît ?
A bientôt...
Bises

MuttiFree a dit…

Lilou, c'est vrai, je n'ai pas parlé du basilic... pourtant j'en cultive sur mon balcon, pour agrémenter diverses préparation mais aussi pour enfouir mes mains et mon (grand) nez dans ses fines et subtiles ramures, jusqu'à m'en presque enivrer. Quant à la tapenade, dont je suis devenue finalement une adepte, je l'ai essayé, sur de simples coquillettes... wow ! quel régal !

Lung Ta a dit…

Lapsang Souchong et Havane si tu veux :D

hahaha

bises

MuttiFree a dit…

Hummm ! Pour le Havane... je vais réfléchir... mais le Lapsang Souchong c'est OK... Merci d'avance. Bises.