Loneliness

Loneliness

jeudi 19 juin 2008

Traviata Gourmande

En liaison évidente avec le billet précédent...

8 commentaires:

Murièle a dit…

ha quel régal !!!!

merci ::))))

Guelum a dit…

Ça se mange, tu crois ?
;-) c'est pas des pâtes ! C'est de la pâte à pattes ;-)
Je savais que je pouvais compter sur ton imagination pour des recettes originales.
Merci !

Marie a dit…

Plongée dans l'enfance bien rafraichissante!Mutty !

Au travers des images se faufilent des diablotins sortis d'Alice, de l'Apprenti-sorcier et des ballets à la manière de Disney.

Mutty iconoclaste, rieuse, inventive, inattendue...
Comment pourrait-on ne pas t'aimer?

MuttiFree a dit…

Hihihi ! Murièle, je suis ravie que cette étrange Traviata t'ai plu... je me suis bien amusée quant à moi en la découvrant...

MuttiFree a dit…

Tu sais bien que je ne possède aucune certitude, Guelum, mais si tu veux, on entre tous deux dans cette fantasia et on goûte... on verra bien...Peut-être que la pâte, à pattes, nous doterait d'encore plus d'imagination... Encore un petit chou à la crème, Guelum...
Bisou sucré

MuttiFree a dit…

Marie, quel bonheur... j'avoue m'être soucié un peu tout en t'imaginant simplement méditative ou en vacances...j'espère que tu vas bien... ah ! Disney, par un effet de la Vie, ma famille et moi sommes touchés par son imaginaire, nous le connaissons bien.
Je t'aime fort aussi, Marie.

le baladin a dit…

jamais vu la traviata de cette façon génial avec en final en bouquet d'artifice on ne la mange pas on la déguste !!bisous phil

MuttiFree a dit…

Merci Phil, je te souhaite dans une magnifique santé renouvelée... heureusement que cette Traviata se déguste aussi, ou plutôt avec, les oreilles et les yeux, sinon bonjourla crise de foie... Bises.